Espace Presse
L'Association
Le Président
Vie du mouvement
UPF, positions/Forum
Espace Presse
Brive et la Corrèze
Contacts, Livre d'or
Nos Liens
 
"La Montagne" - Groupe Centre France
"La Montagne"
http://www.centrefrance.com

Edition du mardi 12 avril 2005 - Etienne PATIER et le "OUI gaulliste"

Président d'INITIATIVE GAULLISTE, le conseiller municipal d'opposition de Brive, Etienne PATIER a tenu à réagir à l'appel au "OUI gaulliste" lancé par 149 parlementaires de l'UMP, dont Bernard MURAT, le sénateur-maire de BRIVE.

"Lors de la création de l’UMP, ses pères fondateurs ont eu la décence d’abandonner toute référence au gaullisme, mais un certain nombre de ses membres ont continué néanmoins à revendiquer leur sensibilité gaulliste, ce qui est leur droit le plus strict.
En revanche, en appeler au Général De Gaulle pour justifier un soutien au projet de traité constitutionnel soumis au prochain referendum du 29 mai, est, à mon sens, faire preuve d’une méconnaissance totale de la pensée gaulliste notamment sur l’Europe".

Et Etienne PATIER de proposer aux responsables locaux de l’UMP se réclamant du gaullisme "un débat public dans le cadre de la campagne référendaire sur le devenir, par exemple, d’une politique sociale ou de développement industriel dans le cadre d’un libéralisme absolu (...) ou encore de la notion d’indépendance nationale lorsque l’OTAN sera devenue le pilier de notre système de défense comme le dit ledit traité…"


"La Montagne" - Groupe Centre France
"La Montagne"
http://www.centrefrance.com

Edition du vendredi 27 mai 2005 - LE "NON" D'INITIATIVE GAULLISTE

Le bureau de l'association "INITIATIVE GAULLISTE" avait proposé, il y a quelques semaines, un grand débat aux partisans du "OUI" se réclamant du Gaullisme en Corrèze.

"Au lieu de cela, les électeurs corréziens ont dû se contenter d'un show présidentiel où il a été question de tout sauf de l'Europe", estime son président Etienne PATIER, "cela est bien dommage au moment où le traité constitutionnel divise et passionne les Français comme rarement. INITIATIVE GAULLISTE est de son côté fermement engagé dans ce débat capital pour notre pays et pour l'ensemble des peuples qui composent l'Europe". Et de poursuivre : "Aujourd'hui, l'Europe que l'on nous propose n'est ni libre, ni juste, ni efficace.
Elle enterre la conception de la souveraineté nationale.
Elle se fait l'instrument de l'idéologie ultra-libérale mondialisée, en sacralisant la "concurrence libre et non faussée", dogme répété de manière obsessionnelle.
Elle confie l'essentiel des pouvoirs exécutif et législatif à des organes indépendants, non soumis au contrôle des peuples.
Elle fait allégeance à l'OTAN sous commandement américain.
Pour tous ces motifs, nous ne pouvons que condamner le projet ultra-libéral et atlantiste qui nous est proposé".


"La Montagne" - Groupe Centre France
"La Montagne"
http://www.centrefrance.com

Edition du mardi 14 février 2006 -
Brivabrac : blog à part, c'est un site...

La semaine dernière, après avoir surfé sur la toile, votre serviteur annonçait la création du blog du conseiller général socialiste Philippe NAUCHE, pressentant du même coup le fleurissement des blogs politiques à l'approche des échéances électorales. Il évoquait aussi celui d'Etienne PATIER. Ce dernier, toutefois, pas mécontent du petit coup de projecteur braqué par Brivabrac, tient néanmoins à préciser qu'il n'a pas de blog, mais un véritable site Internet, celui d'INITIATIVE GAULLISTE, animé depuis trois ans par son créateur Christophe CHASTANET. Et il profite de l'occassion pour signaler sa prochaine refonte et la naissance d'un site frère plus spécifiquement consacré aux affaires brivistes.


"La Montagne" - Groupe Centre France
"La Montagne"
http://www.lamontagne.fr

Edition du vendredi 5 juin 2009 -
Etienne PATIER : "la politique de la chaise vide est légitime"

Etienne PATIER a tenu à réagir à la "charge" de l'association Brive envie qui s'étonnait que l'élu avait choisi de ne pas voter pour les Européennes (voir notre édition d'hier). Voici sa réponse.

""La supranationalité, le fédéralisme, toutes les velléités de mise en cause de notre souveraineté, ce sont des menaces contre lesquelles il faut lutter". Ainsi s'exprimait le général de Gaulle au moment du retrait français du commandement intégré de l'OTAN. C'est au nom de ces principes que les gaullistes de conviction que nous sommes ont fait le choix de ne pas participer au scrutin des Européennes" affirme Etienne PATIER qui a rédigé sa réaction en qualité de coprésident de l'Union du peuple français.

"Prenant acte du mépris affiché par la classe politique dans son ensemble vis-à-vis du choix des Français en 2005, le boycott nous apparaît comme la seule arme pour signifier à ceux qui nous gouvernent qu'ils font fausse route".

"La politique de la chaise vide, pratiquée en son temps avec succès par le général de Gaulle est un mode d'expression tout à fait légitime. Nous avons la chance de vivre dans un régime qui nous donne le droit de voter, mais aussi celui de ne pas le faire, et cela s'appelle la démocratie, n'en déplaise aux donneurs de leçons..."

"J'ajoute simplement que si je ne vote pas dimanche, j'assumerai mes responsabilités d'élu présidant un bureau de vote, ce que l'ensemble des élus de l'opposition briviste s'est refusé à faire", conclut l'adjoint à l'urbanisme.

Mise à jour le :
1er février 2010